Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 15:56

Parfois, sur eBay et consorts, apparaissent des timbres en argent. Le vendeur prend en général soin de faire un scan ou une photo de près, ce qui permet de constater que la réalisation est d'une certaine finesse et qu'il ne s'agit donc pas d'une production clandestine. D'où viennent ces timbres ?

 

Parfois des administrations postales, comme la Marianne de l'Europe en argent émise par La Poste, mais le plus souvent, il s'agit de « lingots » émis il y a une trentaine d'année par The Franklin Mint, une SARL fondée en 1964 en Pennsylvanie. Cette compagnie crée et vend une énorme panoplie d'objets de collection, dont des pièces et lingots divers. A la fin des années 1970 et au début des années 1980, elle émet entre autres au moins trois collections qui concernent les timbres, pour le compte de l'International Society of Postmasters (je ne sais pas s'il s'agit d'une entité distincte ou d'une marque de commerce de la compagnie) :

  1. En 1977, une collection des 50 timbres les plus célèbres du monde. Chaque « timbre » en argent sterling pèse environ 10g.
  2. En 1979, une collection des 73 premiers timbres du monde, en argent plaqué or. Ils sont offerts sur abonnement, au rythme de un par mois, pour un montant « garanti » de 19,50$, soit environ 50$ en monnaie d'aujourd'hui.
  3. En 1981, une collection des 100 timbres les plus célèbres du monde. Les « timbres » sont beaucoup plus petits que ceux de la première série et sont vendus comme miniatures. Ces miniatures étaient vendues au prix de 4,75$ chacune.

 

Ces objets de collection n'ont aucune valeur philatélique; d'ailleurs la compagnie ne s'y est pas trompée puisqu'on retrouve des publicités pour ces timbres dans Popular Mechanics, qui n'est pas spécialement un magazine destiné à des philatélistes :

http://lh6.ggpht.com/_m5TAVVZAIO0/TOfglvdM_HI/AAAAAAAACB8/sOjpLZESbKQ/s800/20-11-2010-1.jpg

http://lh3.ggpht.com/_m5TAVVZAIO0/TOfgmc5CldI/AAAAAAAACCA/3LC6Amra7G0/s800/20-11-2010-2.jpg

 

Les mots surlignés en jaune sont le résultat de la recherche sur Google. 

 

Combien valent ces timbres aujourd'hui ? Leur valeur philatélique est nulle; leur valeur en tant qu'objet de collection l'est presque autant. Il ne reste plus que la valeur d'agrément (après tout il est parfaitement légitime de trouver ces objets « beaux ») et leur éventuelle valeur en tant que métal, le cours de l'argent étant sujet, comme celui de nombreux autres métaux, à de brusqus flambées de spéculation.

 

J'attire l'attention du lecteur sur le fait que ces objets sont souvent présentés comme un investissement sûr justement parce qu'ils sont composés d'argent. Il faut d'abord savoir qu'il s'agit d'argent sterling, donc à priori à 92,5% et qu'il faudrait que les temps économiques soient particulièrement difficiles pour qu'on veuille fondre ces pièces pour en récupérer l'argent. Pour investir dans ce métal précieux, il vaut mieux acheter des parts d'un trust stockant des lingots d'argent, comme celui-ci ou éventuellement spéculer à l'aide de produits dérivés.

 

Bref, pour environ 150$ il est possible d'acheter la collection complète de miniatures. La collection de 50 timbres en argent est un peu plus chère, mais on pouvait la trouver à partir de 200$ il y a deux ans, ce qui était globalement la valeur des 500g d'argent contenu dans la collection. Depuis, le cours de l'argent a presque doublé donc il serait logique qu'il faille débourser plus pour obtenir cette collection. Il n'est pas rare de voir des pièces individuelles de ces collections offertes sur des sites de vente tels ebay, pour de prix de départ allant jusqu'à 50$, sans que je sache si elles trouvent preneur ou pas à ce prix.

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Hors sujet
commenter cet article
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 14:03

MonTimbraMoi, c'est la possibilité offerte par La Poste de créer des timbres personnalisés, à priori une excellente idée. Le philatéliste qui croyait encore pouvoir s'offrir un exemplaire de chaque timbre émis (223 timbres différents pour la France en 2009 ?) doit donc accepter l'évidence, ce n'est plus possible, ni même intéressant. On pourra toujours ergoter et soutenir qu'il ne faut collectionner qu'un seul exemplaire de chaque type de timbre personnalisé (le type étant plus ou moins défini par la couleur du cadre et les autres caractéristiques d'impression) mais quel collectionneur peut être vraiment convaincu que l'illustration d'un timbre n'a plus d'importance ?

 

Bref, laissons de côté les philatélistes et passons plutôt du côté de l'utilisateur de ce service, c'est à dire un citoyen lambda qui est très heureux de pouvoir créer son propre timbre. Pour créer un timbre avec une photo de son dernier-né pour envoyer à toute la famille, MonTimbraMoi, c'est parfait. Cependant, votre chroniqueur souhaitait faire un peu mieux et créer une véritable mise en page mettant en valeur le sujet qu'il avait choisi pour illustrer son timbre personnalisé. Et c'est là que les ennuis commencent...

 

N'arrivant pas à créer la mise en page que je souhaitais, j'ai consulté la FAQ du site et j'y ai appris que 

Votre image doit impérativement être au format JPG et d'un poids maximum de 4 Méga-octet. Votre photo doit avoir une résolution d’au moins 400 dpi afin de garantir une bonne qualité d’impression des timbres. En dessous, nous ne saurons garantir la netteté de l’impression. Les dimensions minimales de la photo doivent être de 368 x 528 pixels pour les timbres au format paysage, et de 528 x 368 pixels pour les timbres au format portrait. De plus nous ne pouvons traiter que des photos au format colorimétrique RVB, car les navigateurs internet ne savent pas gérer le format CMJN.

Attention : L'outil de recadrage rogne un bord tournant de 20 pixels. Si vous voulez que l'intégralité de votre sujet soit imprimé, vous devez ajouter un contour à votre image. Ses dimensions countour compris seront donc de 408 x 568 ou 568x408 pixels minimum.

 

Bon, suivons les instructions alors :

http://lh3.ggpht.com/_m5TAVVZAIO0/S9wYifvZNOI/AAAAAAAAB7o/LM6YwVyFYBw/s800/12-04-2010-1.png

 

Cette photo fait 408x568, avec un cadre de 20 pixels (et d'ailleurs c'est un PNG et non un JPG, ça marche malgré ce que dit la FAQ). Après avoir téléchargé cette image, je passe à l'étape « mise en page » et là j'obtiens

 

http://lh4.ggpht.com/_m5TAVVZAIO0/S9wYinSZjoI/AAAAAAAAB7s/jrx19yvVAH8/s800/12-04-2010-2.png

 

L'image n'est même pas centrée... Il y a bien des outils permettant de déplacer l'image ou de modifier sa taille mais toute modification fine est inutile car lorsque vous serez satisfait, vous cliquerez sur « Valider et prévisualiser ma composition » et malheureusement...

 

http://lh4.ggpht.com/_m5TAVVZAIO0/S9wYi1pkFNI/AAAAAAAAB7w/jepbMQbz84E/s800/12-04-2010-3.png

 

... l'image n'est pas centrée correctement encore une fois, mais de façon différente ! C'est vraiment ridicule, n'importe quel développeur devrait être capable d'afficher une image à la bonne position ! La question qui se pose à l'utilisateur est donc de savoir comment son timbre sera imprimé, centré selon l'outil de mise en page ou centré selon la page de prévisualisation ? Vous remarquerez en passant que cette prévisualisation n'affiche pas le timbre tel qu'il sera imprimé puisqu'en effet il manque les informations ajoutées telles que « Lettre prioritaire 20g ». En effet, ce n'est qu'en commandant le timbre qu'on peut visualiser à quoi il ressemblera vraiment.

Commandons alors. Ah tiens, sur la page suivante on peut « enregistrer notre composition en haute résolution sur notre ordinateur ». Hop, c'est fait :

 

http://lh3.ggpht.com/_m5TAVVZAIO0/S9wYjLoWJiI/AAAAAAAAB70/mO7XqffKsBs/s800/12-04-2010-4.jpg

 

Catastrophe, le centrage est encore différent !!! Cette photo « haute résolution » est de taille 368x528, quelle que soit la résolution de votre image d'origine. De là on peut supposer qu'il est impossible de créer un timbre personnalisé avec une résolution supérieure, ce qui est quand même dommage pour les amateurs de détails. Les compositions finales étant conservées durant une durée limitée, le fait de pouvoir les télécharger est un plus (d'ailleurs, quelqu'un peut dire à La Poste qu'un disque dur de 1 To coûte aujourd'hui moins de 100€ et qu'on peut y sauvegarder... 1,5 millions de telles images ?).

 

Finalement, l'outil informatique mis à disposition du public étant inutilisable pour créer des compositions précises, j'ai abandonné mon idée initiale mais j'ai quand même créé mon timbre, en simplifiant ma mise en page pour qu'aucun élément ne dépende de sa position par rapport au bord de l'image :

 

http://lh6.ggpht.com/_m5TAVVZAIO0/S9wYjEvlPPI/AAAAAAAAB74/W-jpejm_Zuk/s800/12-04-2010-5.jpg

Il s'agit du détail d'une oeuvre d'une artiste qui m'est chère, et dont j'ai ajouté le nom en petits caractères au sein même de l'oeuvre.

 

Lorsque j'ai reçu ma commande (30 timbres France et 10 timbres Monde), j'ai été agréablement surpris par le coup d'oeil général et le packaging. Cependant, la technique d'impression m'a surpris; on voit un tramage désagréable (et dont une couleur, le bleu, déborde dans le haut du timbre) qui masque une partie des détails et qui rend l'image globalement floue.

 

En résumé, une idée intéressante mais dont la réalisation comporte de nombreux défauts qui rendent cette idée inutilisable pour des créations de haute qualité.

 

S'il y a des philatélistes qui lisent encore, parmi les 30+10 timbres, 23+10 ont été utilisés pour affranchir 19+12 enveloppes identiques, toutes postées le même jour du même bureau de poste. D'ailleurs, j'ai eu le privilège de pouvoir oblitérer moi-même les exemplaires avec le cachet à date du bureau de poste ! Si l'artiste devient célèbre peut-être ces lettres seront-elles très recherchées dans quelques dizaines d'année...

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Hors sujet
commenter cet article
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 21:02

Les lecteurs de ce blog auront constaté que ce blog est plutôt inactif depuis près d'un an maintenant. Pour des raisons personnelles, j'ai mis la philatélie de côté mais pas d'inquiétude, ma passion demeure intacte ! Je reviendrai sur la toile un peu plus tard mais en attendant je ne peux résister à l'envie de vous faire partager cette admirable caricature de « Flock », qui ridiculise chaque semaine l'actualité informatique sur le site Clubic

http://lh6.ggpht.com/_m5TAVVZAIO0/S7JKHjINKMI/AAAAAAAAB6s/uqBlTZBPxTU/s800/30-03-2010-1.jpg

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Hors sujet
commenter cet article
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 21:04
Puisqu'en ce moment sur la blogosphère philatélique francophone on parle du salon du timbre, je vais partager avec mes quelques lecteurs assidus mes impressions personnelles.

Ayant un peu délaissé la philatélie dans les années précédentes, c'est la première fois cette années que je me rendais à cette manifestation créée en 2004 par La Poste. Pour résumer mon sentiment, ma plus grande déception est de ne pas avoir eu assez de temps pour y flaner à mon aise.

Commençons par le cadre. Quel plus bel endroit y a-t-il à Paris que le parc floral ? Certainement pas la porte de Champerret... Machiavélique l'entrée secondaire du parc au prix de 1€, vingt mètres à gauche de l'entrée principale à 5€ ! Il faudra que je m'en souvienne pour les après-midi où je « déboulerai [au parc floral] avec une horde de Parisiens pour faire un pique-nique » (authentique commentaire d'un philatéliste).

La différence principale avec le salon d'automne à l'espace Champerret est l'impression de professionnalisme qui se dégage de ce salon. Je ne parle pas des hôtesses dont « la beauté déconcentre le service de sécurité » mais simplement de l'aspect général de la manifestation, des « prestations » pour employer le jargon à la mode.

Les machines d'imprimerie, les maquettes de Léonard de Vinci, l'exposition sur le cirque, les différents ateliers sont d'excellentes idées qui dynamisent la philatélie auprès des enfants. J'avoue que le mien, âgé d'à peine un an, s'amusait plutôt à déchirer le pamphlet de l'Académie de philatélie offert par un passant, à grignoter la tuile aux amandes offerte par les hôtesses de Pascal Behr Philatélie ou à se faufiler entre les panneaux de l'exposition tandis que tant bien que mal j'essayais de rester concentré...

Parlant des expositions, je regrette de ne pas avoir pris une journée de RTT, il y avait tant à voir ! Je me suis arrêté devant plusieurs d'entre elles et j'ai particulièrement apprécié une collection thématique sur le timbre Jeanne d'Arc émis en 1929, une collection thématique sur la publicité et les timbres (le collectionneur a judicieusement inclus les timbres canadiens sponsorisé par McDonalds...), une collection portant sur l'histoire postale du Canada, contenant au moins trois plis de Nouvelle-France, dont le dernier connu avant la capitulation de la colonie face aux troupes anglaises, une extraordinaire collection portant sur l'histoire du système postal suédois, et j'en passe. Tout ce qu'il manquait, c'était d'éventuelles « visites guidées » mais je ne sais pas si ça se fait. Ah, j'allais oublier les panneaux de l'Académie de philatélie (une instance qui m'était inconnue), très classe et également très intéressants.

J'ai noté dans une des collections exposées (misfortune mail from Sweden si ma mémoire est bonne) un pli déchiré avec une lettre d'excuse de l'opérateur postal. Ce qui m'a frappé c'est qu'il y a quelques années j'ai reçu une lettre complètement déchirée avec une telle lettre d'excuse de La Poste et à l'époque j'avais tout simplement jeté le tout (après avoir lu la lettre quand même) sans jamais que me vienne à l'idée qu'un philatéliste aurait pu trouver ça intéressant !

Pour ce qui est des marchands, je me suis arrêté virtuellement nulle part, si ce n'est au stand de Pascal Behr, où j'ai été fort étonné de voir une rareté de Colombie Britannique, que j'aurais pu considérer pour ma collection si j'avais un revenu 50 fois supérieur à celui que j'ai actuellement...

Et malheureusement pour La Poste, je ne me suis pas arrêté à ses kiosques, les « produits philatéliques » contemporains ne présentant pour moi aucun intérêt. Je suis donc un mauvais sujet qui bénéficie du salon sans toutefois contribuer aux caisses du principal sponsor.

Bref, comme je le disais au début de ce billet, ma seule déception est de ne pas avoir pris plus de temps pour flaner à mon aise.
Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Hors sujet
commenter cet article

Présentation

  • : Raretés et curiosités philatéliques
  • Raretés et curiosités philatéliques
  • : Présentation de timbres ou d'objets philatéliques rares.
  • Contact