Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 15:53

Comme le titre ne l'indique pas, l'État indépendant du Congo est un territoire (qui correspond à l'actuelle République démocratique du Congo) qui fut administré et géré par le roi des Belges, Léopold II, à la fin du dix-neuvième siècle. Cependant, l'administration de ce roi consista plus ou moins à laisser les grandes compagnies d'exploitation réduire la population en semi-esclavage, ce qui conduisit, après des débats et tractations difficiles, à l'annexion du Congo par la Belgique, en 1908.

 

Une collection spécialisée étant actuellement offerte sur le marché, j'en ai profité pour découvrir un peu ce domaine qui m'était totalement étranger. Après une première série à l'effigie du roi Léopold II, vient une deuxième série qui me plaît beaucoup. Elle dépeint des paysages et des scènes de la vie congolaise, en noir dans un cadre de couleur, très travaillé. La série sera reprise après les évènements politiques de 1908, en remplaçant « État indépendant du Congo » par « Congo belge ». Voici une feuille complète de l'un de ces timbres :

 

http://lh3.ggpht.com/_m5TAVVZAIO0/TQJKMuNu0iI/AAAAAAAACDQ/g4zZLmDes94/s640/10-12-2010-1.jpg
Mis en vente par Postzegelveilingen Van Looy & Van Looy, vente aux enchères publique n° 133 du 17.12.2010, lot n° 105.

Cote : 15 500€
Prix de départ : 2000€
Prix de vente : 5600€

 

Cette feuille neuve est l'une des 464 feuilles qui ont été imprimées, pour un total de 23 200 exemplaires, ce qui n'est pas beaucoup ! Il est remarquable qu'il soit encore possible d'en trouver une feuille complète aujourd'hui. 

 

En recherchant des informations sur divers timbres offerts dans la vente, je suis tombé sur une véritable mine d'information sur la philatélie du Congo belge, que je vous invite à découvrir en suivant le lien si le domaine vous intéresse.

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Afrique noire
commenter cet article
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 21:32
L'imprimerie Fournier a été fondée en 1868 en Espagne par Heraclio Fournier, dont la famille comportait d'illustres imprimeurs parisiens. Spécialisée dans l'impression de cartes à jouer, la maison imprime en 1936 son premier timbre, qui sera suivi de milliers d'autres pour une quarantaine d'administrations postales.

Aujourd'hui fusionnée à l'United States Playing Card Company, le groupe imprimerait plus de 35% des cartes à jouer dans le monde !

Ce qui nous intéresse aujourd'hui, ce sont les archives de cet imprimeur, qui sont offertes en plusieurs fois aux philatélistes via la maison de vente Christoph Gärtner. La vente actuelle, la quatrième de ces archives, est consacrée aux pays francophones d'Afrique.

Les amateurs de progressive die proofs seront comblés mais ce qui est particulièrement intéressant à mon avis, ce sont les dessins originaux qui correspondent aux timbres émis.  Voici six petits dessins (11,7 x 8,0 cm) de F. Llamosas qui serviront à illustrer la série des animaux africains émise par la Guinée en 1968 :

Guinée, animaux africainsGuinée, animaux africainsGuinée, animaux africainsGuinée, animaux africainsGuinée, animaux africainsGuinée, animaux africains
Mis en vente par Auktionshaus Christoph Gärtner, vente aux enchères n° 8 du 05.11.2008, lots n° 258A, 259A, 259B, 259C, 259D et 259E.

Prix de départ : 250€
Prix de vente : Invendu, 270€ et quatre Invendu

À titre de comparaison, voici la série de timbres correspondante :

Guinée, animaux africains
Mis en vente sur ebay par ldramisiii, lot n° 280281535387.

Prix de départ : 0,99$

Prix de vente : Invendu

Pour la petite histoire, Heraclio Fournier n'est pas le célèbre Fournier qui a créé plus de 3500 reproductions de timbres (ce qu'on nomme plus communément des faux) au début du vingtième siècle. Celui-ci s'appelait François.
Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Afrique noire
commenter cet article
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 21:33
Les collectionneurs avides de séries thématiques le savent bien. Certains pays émettent de très nombreuses séries de timbres destinés avant tout au marché des collectionneurs plutôt qu'à l'affranchissement du courrier. Ces séries demeurent en général abordable, la valeur marchande des timbres augmentant avec la valeur nominale en raison de la politique d'émission de ce genre de série. Un bon exemple ? Les séries de timbres « Disney » de Dominica...

D'autres pays émettent de telles séries thématiques avec la différence que les timbres de ces séries sont bels et biens utilisés pour le service postal. Encore une fois, vu le jeune âge de ces séries, elles demeurent tout à fait à la portée d'un collectionneur modeste. Il y a cependant des exceptions :

Burundi, n° 589 à 601, ou presque
Mis en vente par Earl P. L. Apfelbaum Inc, vente aux enchères n° 1052, lot n° 3066.

Cote : 875$
Prix de vente : Inconnu


Mis en vente par « benttong » sur eBay à une date inconnue, lot n° 110183859609.

Prix net : 395$
Prix de vente : Invendu au 24.02.2009


Mis en vente par Nutmeg Stamp Sales, vente sur offres n° 162, lot n° 5985.

Cote : 800€
Valeur estimée : 100$
Prix de vente : Inconnu


Mis en vente par « Seb25 » sur Delcampe le 04.02.2009, lot n° 53412440.

Cote : 875$
Prix de départ : 150€
Prix de vente : Invendu

En plus, cette série de timbre du Burundi de 1983 comporte un treizième timbre, de 85 fr, coté à 225$, ce qui porte la cote de cette série moderne à un impressionnant 1100$ !

Il est à noter qu'au catalogue Scott, la mention suivante apparaît pour cette série : Apparently there is speculation for [this] set. Réponse dans quelques années ou plus ! Une chose est sûre, d'après l'un des vendeurs la cote de cette série est nettement surévaluée !

Mise à jour du 24 février 2009

Sébastien nous laisse en commentaire deux autres liens. À toi lecteur qui n'aurait pas encore compris, ces timbres ne valent pas le dixième de leur cote. Il s'agit d'un exemple caricatural de surcote qui discrédite la profession et qui induira de nombreux philatélistes en herbe en erreur qui croiront à tort avoir fait d'excellents achats et qui ne comprendront pas, le jour où ils voudront vendre leur collection qui « vaut » 10 000€ que la meilleure offre qu'on leur fera sera moins du dixième de cette somme.

Les séries « à thèmes populaires » (animaux, voitures, Disney, ...) de la plupart des pays qui émettent des timbres pour collectionneurs se vendent en lots énormes (de parfois plus d'un million d'exemplaires) pour des prix qui peuvent descendre jusqu'à 0,01€ / pièce.

Et juste au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, depuis quelques (!?) années virtuellement tous les pays émettent des timbres dont le but principal n'est pas d'affranchir le courrier, et la France n'y échappe pas. Au Canada, à peu près tous les timbres émis après 1950 ne valent pas plus de leur valeur faciale...

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Afrique noire
commenter cet article

Présentation

  • : Raretés et curiosités philatéliques
  • Raretés et curiosités philatéliques
  • : Présentation de timbres ou d'objets philatéliques rares.
  • Contact