Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 16:49

Sainte-Lucie est une petite île des Caraïbes longtemps disputée entre les Français et les Anglais. Ces derniers ont pris définitivement le contrôle de l'île au début du dix-neuvième siècle. Peuplée en majorité de descendants d'esclaves, on y parle surtout le créole et l'île est aujourd'hui connue comme paradis fiscal...

 

Au niveau philatélique, les premiers timbres sont typiques d'une colonie anglaise et les plus récents se fondent dans l'immense masse de timbres émis par les micro-états des Antilles. Voici cependant une feuille complète du premier timbre « à percevoir », émis en 1931 :

 

http://lh5.ggpht.com/_m5TAVVZAIO0/TAJ6YT3VnrI/AAAAAAAAB9E/73EFJwh9Gts/s400/29-05-2010-1.jpg

Mis en vente par R. Maresch & Son, vente aux enchères n° 457 du 16.06.2010, lot n° 1792.

Cote : 6733£

Prix de vente : 4000$

 

Cette feuille complète de 60 exemplaires nous permet de constater que chacun des timbres porte un numéro de série manifestement imprimé à la main. On ne peut que prendre en pitié le pauvre clerc qui a du les imprimer un par un... Cette tâche ennuyante et rébarbative donne évidemment lieu à tout un tas d'erreurs. 

 

Par exemple, dans la cinquième colonne, on peut voir en pâle, sous les nombres 7154 et 7155 les valeurs 7153 et 7154. On imagine que le clerc a simplement oublié d'incrémenter le chiffre des unités et qu'après avoir imprimé le 7154 il s'est rendu compte qu'il y avait deux fois le 7153. Il a alors rectifié en effaçant tant bien que mal son erreur. Idem pour 7170 par dessus 7169 en plus pâle. Le 7165 est également intéressant. Imprimé trop haut, ce nombre a été imprimé une deuxième fois mais avec un tampon différent. On imagine cette fois que l'imprécision a été vue plus tard et qu'une autre personne a rectifié le tir en réimprimant le n° de contrôle avec le tampon qu'il avait sous la main, qui était différent de l'original.

 

Je ne sais pas si le tirage total de ce « timbre » a été inférieur à 10 000 unités (je l'espère pour celui qui devait imprimer les numéros de série !) mais il ne vaut aujourd'hui qu'une poignée de dollars, à l'état neuf. Rarement offert oblitéré, il est probable qu'une très faible partie du stock a été utilisé à l'époque et que les surplus ont été écoulés auprès des philatélistes.

 

Néanmoins, cette feuille (et celle du 2d offerte dans la même vente) est une belle addition pour toute collection spécialisée dans les « Postage Due ».

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Angleterre et colonies
commenter cet article

commentaires

ben 31/05/2010 04:48


euh cette planche de feuille ne vaut qu'"une poignée de dollars" alors que la cote sur la photo affiche plus de 6000 livres sterling ???!


Svart Riddare 31/05/2010 07:39



C'est vrai que vu comme ça ce n'est pas clair. Chaque timbre (et non pas la feuille complète) vaut 4,00$ selon mon catalogue Scott qui date déjà de 2002. Pour le 6000£, il faut savoir que les
cotes chez SG sont en général largement surévaluées (c''est mon opinion personnelle) et que SG liste toutes les variétés, ce qui fait forcément grimper la cote.



Présentation

  • : Raretés et curiosités philatéliques
  • Raretés et curiosités philatéliques
  • : Présentation de timbres ou d'objets philatéliques rares.
  • Contact