Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 13:53

Mais qu'est-ce que cette république ? C'est l'une des 15 républiques soviétiques qui formera l'URSS. C'est même la principale puisqu'elle correspond en gros à la Russie d'aujourd'hui. Transportons-nous dans le Berlin tourmenté de la République de Weimar, c'est-à-dire l'Allemagne après la première guerre mondiale et avant l'avènement d'Hitler.

 

Nous sommes à l'été 1922 et le ministre des affaires étrangères Walther Rathenau vient d'être assassiné, pour la plus grand colère des Berlinois. Ce ministre était l'un des négociateurs du traité de Rappalo, signé cette même année entre l'Allemagne et l'URSS, traité qui scellait la collaboration diplomatique, commerciale et militaire entre les deux grandes puissances. L'Allemagne enverra donc ses soldats s'entraîner en Russie, histoire de contourner les traités de paix signés avec les nations victorieuses, dont la fait partie la France.

 

Quel rapport avec la philatélie ? Dans l'immédiat aucun mais ça fait une belle introduction ! La RSFSR possède une ambassade à Berlin et, pour une raison que j'ignore, cette dernière décide de surcharger des timbres fiscaux (dans le cas qui nous intéresse des timbres servant à régler les frais consulaires) afin de les utiliser sur le courrier à destination de Moscou. Le consulat crée donc une surcharge de 12 et 24 marks qu'elle appose sur des timbres fiscaux de 2,25 et 3 roubles. Dans son élan, elle crée également des surcharges de 120, 600 et 1200 marks, cette dernière qu'elle appose sur quatre timbres différents. A quoi ça sert tout ça ? Aucune idée, seules les deux plus petites valeurs ayant semble-t-il été utilisées. Voici l'une des raretés de ce tirage :

 

http://lh4.ggpht.com/_m5TAVVZAIO0/TMljxr7IZzI/AAAAAAAAB_g/9z6LuhJ4Bps/s800/28-10-2010-1.jpg
http://lh3.ggpht.com/_m5TAVVZAIO0/TMljx7A6BgI/AAAAAAAAB_k/h0feTeVt8qw/s800/28-10-2010-2.jpg

Mis en vente par Cherrystone Philatelic Auctionneers, vente aux enchères publique du 09.11.2010, lot n° 1586.

 

Prix indicatif : 300 000$

Valeur estimée : 300 000 à 400 000$

Prix de vente : Invendu

 

Il s'agit de la surcharge de 1200 marks sur un timbre de 50 kopecks. Seules deux feuilles de 50 timbres ont été ainsi surchargées. Le prix est néanmoins élevé pour un timbre connu à 100 exemplaires, surtout pour une surcharge sur un timbre fiscal. 

 

Le piège, c'est qu'en distingue cinq types (quasi-identiques) de surcharge en fonction de la forme des lettres. La distinction ne doit pas être si évidente que ça, mon catalogue Scott mentionnant trois types de surcharge... Bref, ce type V n'apparaît qu'à une position dans la feuille, la position 13, et donc qu'il n'y a que deux exemplaires de ce timbre, d'où sa valeur estimée au moins cinq fois supérieure aux prix atteints par d'autres exemplaires de ce timbre vendus dans dans les dernières années.

 

Une question philosophique pour toi collectionneur : le planchage de ce timbre semble être déterminé. Ainsi, puisque chacune des positions n'est représentée que par deux exemplaires, pourquoi payer plus cher pour celle-ci simplement parce que la forme d'une des lettres (le C) est très légèrement différente ?

 

Un dernier petit mot. Le vendeur nous offre un scan du verso du timbre, où l'on peut voir que toute une panoplie d'experts se sont empressés de laisser leur marque au dos du timbre, dont Romeko à Paris et Mikulski en Suisse, qui a également signé un certificat d'authenticité en 1985.

 

 

Mise à jour : La tentative de vol transatlantique de Martinsyde, Raynham et Morgan, une enveloppe qui ne se vend pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Russie et pays satellites
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Raretés et curiosités philatéliques
  • Raretés et curiosités philatéliques
  • : Présentation de timbres ou d'objets philatéliques rares.
  • Contact