Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 15:53
Il y a des destinations qui sont suffisamment inhabituelles pour attirer notre attention :

Mis en vente par Antonio Torres International, vente aux enchères du 07.03.2009, lot n° 1406.

Valeur estimée : 4000£
Prix de vente : Invendu

Postée de Salta (on lit Salta Franca sur le cachet), ville du nord de l'Argentine, la lettre est affranchie d'un timbre de 10 centavos émis en 1862 (et normalement destiné aux envois outremer) et est à destination d'Atacama.

Atacama est un désert, l'un des plus vieux et arides du monde, juché sur un haut plateau des Andes. La pluviométrie y est pratiquement nulle; on pense que dans certaines zones il n'y aurait pas plus durant plusieurs siècles ! Paradoxalement, l'astronomie y trouve son bonheur en raison de l'altitude, de l'absence de nuage et de pollution lumineuse. On y installe actuellement une batterie de quatre-vingt radio-téléscopes.

Le désert d'Atacama se trouve aujourd'hui au Chili mais il y a 150 ans, les frontières ne sont pas tout à fait les mêmes et il semble que la lettre était à destination de la Bolivie, d'où le cachet POTOSI au verso, Potosí étant une ville du sud de la Bolivie. Cette ville est également particulière; située à une altitude de plus de 4000 mètres, c'est l'une des plus hautes du monde. Pourtant, sa population sera très importante au XVIIème et XVIIIème siècle, lorsque l'exploitation de mines d'argent battait son plein.

Où exactement habitait le destinataire de la lettre ? Difficile de le dire, peut-être dans l'une des oasis du désert, comme San Pedro de Atacama. Une destination probablement rarissime pour une lettre du dix-neuvième siècle.

Bonne lecture si comme moi vous suivez les liens !

Partager cet article

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Amérique latine
commenter cet article

commentaires

pineau jean-philippe 07/01/2011 19:46


intéressé par l'article sur les distributeurs Schermack. J'ai deux timbres oblitérés (YT 229) qui y ressemblent, mais avec découpure sur un seul coté. Je peux vous envoyer un scan si cela vous
intéresse. Me préciser où ?. Peut-il s'agir d'une variété dans l'utilisation de la machine ?


Svart Riddare 11/04/2011 22:26



Il y a eu de nombreuses machines en test à l'époque... et de nombreux faussaires ! Je ne connais pas assez ce domaine particulier pour pouvoir vraiment vous aider.



Présentation

  • : Raretés et curiosités philatéliques
  • Raretés et curiosités philatéliques
  • : Présentation de timbres ou d'objets philatéliques rares.
  • Contact