Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 22:19

Nous avons vu que les premiers timbres émis par la Suisse furent le fait des autorités cantonales et non d'une administration centrale. Le 12 septembre 1848, les Suisses adoptent une constitution fédérale qui, entre autres, confient l'administration des postes à une autorité centrale.


Celle-ci se met en place en 1849 et les premiers timbres valides dans toute la Suisse sont émis en mai 1850. Les timbres comprennent une valeur faciale ainsi qu'une indication du tarif :

  1. Poste locale ou orst post, 2½ rappen. Il y a donc deux timbres différents, l'un comportant l'inscription en français, l'autre en allemand. Paradoxalement, les deux variantes sont distribuées dans toutes les régions de Suisse, sans tenir compte de la répartition linguistique.
  2. Rayon I, 5 rappen. Le premier rayon correspond à une distance de 10 lieues, ce qui fait près de 50 kilomètres.
  3. Rayon II, 10 rappen. Jusqu'à 25 lieues.
  4. Rayon III, 15 rappen. Jusqu'à 40 lieues. Il faudra attendre 1852 pour avoir un timbre à ce tarif.

Au centre du timbre, la croix suisse, découpée ou non par un fin cadre noir. La présence ou non de ce cadre modifie drastiquement la valeur du timbre.


Par exemple, pour le timbre local, on trouve quatre variantes : avec texte français ou allemand et avec ou sans cadre noir. La plus rare de ces variantes est le timbre français sans cadre noir.


Les premiers timbres de Suisse

Mis en vente par Rapp Internationale Briefmarkenauktionen, vente aux enchères du 25.11.2008, lot n° 641.


Cote : 35 000 Fr
Valeur estimée : 8000 à 10 000 Fr

Prix de vente : 14 500 Fr


collection Genève


Pour le 5 rappen, la variante à posséder est celle d'un tirage de 1851 où l'imprimeur abandonne l'une des trois couleurs pour n'en garder que deux. La croix doit être ceinte d'un fin cadre bleu (complet) pour multiplier la valeur du timbre par mille :


Le timbre le plus rare de Suisse

Mis en vente par Rapp Internationale Briefmarkenauktionen, vente aux enchères du 25.11.2008, lot n° 658.


Cote : 250 000 Fr
Valeur estimée : 100 000 à 150 000 Fr

Prix de vente : 270 000 Fr


collection Genève, ex Zumstein, Munk, Rellstab, Eichele


Ce timbre est probablement le plus rare de Suisse puisque seuls douze exemplaires sont aujourd'hui connus et parmi ces douze, celui offert ici est certainement l'un des plus beaux. Pour la petite histoire, il s'agit d'un exemplaire de type 14 (il y a 40 types différents, une partie du motif ayant été dessinée 40 fois à la main), imprimé avec la pierre d'impression dite B2.


Une autre rareté de Suisse

Mis en vente par Rapp Internationale Briefmarkenauktionen, vente aux enchères du 25.11.2008, lot n° 657.


Cote : 190 000 Fr
Valeur estimée : 60 000 à 80 000 Fr

Prix de vente : 105 000 Fr


collection Genève


Ce timbre de dix rappen, avec fine croix noire autour de la croix Suisse, est lui aussi une grande rareté, comme sa valeur l'indique. D'une exceptionnelle fraîcheur, avec une oblitération port payé de Berne, avec des marges généreuses, il s'agit encore une fois d'un des plus beaux exemplaires de cette rareté.


Cet article conclut les quatre articles consacrés à l'exceptionnelle vente de Rapp, le quatrième étant une mise à jour d'un article de 2007 sur le Double de Genève.


Partager cet article

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Suisse et Bénélux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Raretés et curiosités philatéliques
  • Raretés et curiosités philatéliques
  • : Présentation de timbres ou d'objets philatéliques rares.
  • Contact