Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 18:16
Les deux premiers timbres émis par la Finlande s'apparentent à une oblitération. Le premier, 5 kopecks (il faut se souvenir que la Finlande était à l'époque sous domination russe) est bleu tandis que le deuxième, de dix kopecks, est rouge carmin.

Voici une paire du premier, sur une enveloppe déposée à la poste le 4 juin 1858 :

Finlande, 5k, paire sur enveloppe
Mis en vente par Engers Frimerker, vente aux enchères n° 97 du 29.03.2008, lot n° 1530.

Prix indicatif : 70 000kr
Prix de vente : Invendu

ex Burrus

Sans être une exceptionnelle rareté, un tel pli est très peu commun. Un peu moins de 140 000 exemplaires de ce timbre ont été imprimés et utilisés durant environ quatre ans. On en distingue deux types, selon la taille de la perle qui se trouve dans l'ouverture des cors situés sous les armoiries.

La paire ci-haut est du type II, les perles étant relativement grosses, bien que difficiles à voir sur ce scan.

L'oblitération manuscrite est très courante sur les premiers timbres Finlandais. En complément, on a un cachet à date de la ville d'Helsinki (Helsingfors est la graphie suédoise). Les collectionneurs recherchent en priorité des timbres avec oblitération postale et sans oblitération manuscrite et en dernier lieu des timbres qui n'ont que l'oblitération manuscrite.

Un autre fait intéressant est que la Finlande, avant d'émettre ces timbres, avait créée des entiers postaux. De 1856 à 1858, on pouvait donc acheter un enveloppe au dos de laquelle, sur le rabat, était imprimé ce timbre. De petits malins ont alors découpé le timbre imprimé sur l'entier postal pour le coller sur une autre enveloppe et l'utiliser comme affranchissement ! Ces pièces sont aujourd'hui très recherchées. Cependant, un entier postal découpé est lui sans grande valeur... sauf si un vendeur peu scrupuleux ou mal informé tente de le vendre comme un authentique n° 1. Pour distinguer les deux, il suffit de comparer les vergeures du papier : horizontales ou verticales dans le cas du timbre, diagonales dans le cas de la vignette découpée de l'entier postal...

Autre fait intéressant : ces timbres (tout comme les entiers postaux) étaient imprimés un par un, en général une vingtaine par feuille, sur deux rangées. Ils étaient ensuite livrés par paquets de 100 aux bureaux de poste.

Mise à jour du 14 mai 2008

Voici un autre exemple d'une paire sur lettre :

Finlande, 5k, paire sur enveloppe
Mis en vente par Spink Shreves Galleries, vente aux enchères n° 102 du 14.05.2008, lot n° 1023.

Valeur estimée : 7500 à 10 000$
  Prix de vente : 14 000$

ex Nygren
collection William Gross

On observe de nombreuses caractéristiques communes entre ces deux lots : l'oblitération manuscrite, le cachet à date d'Helsinki daté de 1858, la position des timbres dans le coin inférieur gauche de l'enveloppe et surtout l'élégance de ces plis qui ont été postés il y a 150 ans...

Mise à jour du 18 mars 2009

Une autre paire tout à fait exceptionnelle :

Mis en vente par Postiljonen, vente aux enchères du 04.04.2009, lot n° 120.

Mise à prix : 25 000€
Prix de vente : 22 000€

Elle est neuve, avec sa gomme originale !

Partager cet article

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Scandinavie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Raretés et curiosités philatéliques
  • Raretés et curiosités philatéliques
  • : Présentation de timbres ou d'objets philatéliques rares.
  • Contact