Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 21:29
Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.
Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.

(L'Évangile selon Saint-Matthieu, Traduction de Louis Segond, 1910)


Ce dernier verset est en partie à l'origine des armoiries de la cité du Vatican, connues également sous le nom d'armoiries pontificales. Ces armoiries sont composées de deux clefs entrecroisées, l'une d'or et l'autre d'argent, liées entre elles par une corde rouge et surmontées de la tiare papale, la triple couronne.

On retrouve ces armoiries sur les timbres émis par les États Pontificaux avant l'unification de l'Italie au milieu de dix-neuvième siècle :

Les armoiries pontificales

Mis en vente par Lugdunum Philatélie, vente sur offres n° 64 clôturant le 10.30.2008, lot n° 622.

Prix de départ : 3800€
Prix de vente : 3990€

On retrouve sur ce pli à destination des États-Unis une paire de timbres de sept bajocchi et un de cinquante. Ce dernier est peu commun oblitéré, rare sur enveloppe et encore plus rare à l'état neuf. On peut reprocher à l'exemplaire sur ce pli des marges trop étroites, une partie du motif ayant été coupée.

Cette série est composée de onze timbres différents représentant tous les même armoiries. Une série semblable sera émise en 1867 avant d'être remplacée, en 1870, par les timbres du nouvel état d'Italie.

Mise à jour du 12 avril 2008

Voici un autre pli portant un timbre de 50 bajocchi :

Les armoiries pontificales, 50 bajocchi

Mis en vente par Vaccari, vente aux enchères n° 73 du 12.04.2008, lot n° 363.

Prix de départ : 15 000€
Prix de vente : 15 000€

Pourquoi le prix de départ est-il si élevé par rapport au pli illustré plus haut ? Il y a en fait eu deux impressions du timbre de 50 bajocchi, la première en 1852 et la deuxième en 1864. Cependant, durant ces douze années, le stéréotype ayant servi pour l'impression s'était gravement oxydé. La deuxième impression fut donc de piètre qualité, le motif est mal défini, les lignes étant incomplètes et abîmées.

On estime que le premier tirage fut de 50 000 exemplaires, le deuxième de seulement 10 000, ce qui explique donc la plus grande rareté de ce dernier et, du même coup, le prix plus élevé de ce pli, qui est affranchi avec un timbre du deuxième tirage.

Mise à jour du 15 mai 2008

Les deux exemplaires suivants permettent de se faire une idée plus précise de la médiocre qualité du deuxième tirage :

Les armoiries pontificales, 50 bajocchi

Mis en vente par Aste Bolaffi Ambassador, vente aux enchères n° 38 du 16.05.2008, lot n° 200.

Prix de départ : 600€
Prix de vente : 800€

Les armoiries pontificales, 50 bajocchi

Mis en vente par Aste Bolaffi Ambassador, vente aux enchères n° 38 du 16.05.2008, lot n° 204.

Prix de départ : 7500€
Prix de vente : 7500€

Le deuxième timbre est tellement mal imprimé par rapport au premier qu'on pourrait penser qu'il s'agit d'une piètre imitation... alors qu'il s'agit d'un timbre tout ce qu'il y a de plus authentique.

La différence de prix entre ces deux exemplaires s'explique non pas tant par la rareté relative du deuxième par rapport au premier mais surtout par le fait que le deuxième est neuf.

Partager cet article

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Italie et états italiens
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Raretés et curiosités philatéliques
  • Raretés et curiosités philatéliques
  • : Présentation de timbres ou d'objets philatéliques rares.
  • Contact