Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 20:57
La deuxième émission de timbres américains, débutée en 1851, comprend cinq timbres dont un 1¢ bleu, orné d'un portrait de Benjamin Franklin. D'ailleurs il faudra attendre l'émission commémorative de 1893 pour qu'un timbre d'un cent ne sois pas orné de son portrait.

En 1857, de nouvelles dénominations sont ajoutées et, changement le plus visible, les timbres sont maintenant dentelés. Le 1¢ bleu est désigné, dans le catalogue Scott, par les numéros 5, 5A, 6, 7, 8, 8A, 9 pour la version non dentelée et par les numéros 18 à 24 pour la version dentelée. Pourquoi autant de numéros ? Parce qu'il y a au moins sept types différents. Ceux qui nous intéressent aujourd'hui sont les types Ia et un cas particulier du type III, tous deux très rares.

1¢ bleu, Benjamin Franklin
Mis en vente par Robert A. Siegel Auction Galleries, vente aux enchères publique n° 951, lot n° 14.

Cote : 10 000$
Cote : 180 000$
 
Prix de vente : 330 000$

ex Eno, Zoellner et Hinrichs

1¢ bleu, Benjamin Franklin
Mis en vente par Robert A. Siegel Auction Galleries, vente aux enchères publique n° 951, lot n° 15.

Cote : 20 000$
Prix de vente : 21 000$

Le premier exemplaire offert est de type Ia. Ce type, caractérisé par le fait que le motif décoratif au haut du timbre soit incomplet, se produit sur 18 des 20 timbres de la dernière rangée des timbres imprimées à partir de la plaque n° 4 (les timbres étaient imprimés en feuilles de 200 composées de deux moitiés de 100 timbres). L'exemplaire offert est de position 92L, c'est-à-dire la dernière rangée, deuxième colonne, feuille de gauche.

Il est à noter que les timbres imprimés à partir de cette plaque n'ont été dentelés qu'à partir de juillet 1857 et qu'on retrouve plusieurs types sur la même plaque. Ainsi, plusieurs numéros de catalogue Scott représentent donc la même émission de timbre.

Pourquoi l'exemplaire offert est-il exceptionnel ? D'abord parce qu'il est superbe et dans un parfait état et ensuite car la dentelure n'ampute pas le motif. En effet, ces timbres étaient imprimés très serrés et il est quasiment impossible d'avoir un motif complet, en particulier sur la première et la dernière rangée de la feuille. Il se trouve que certains exemplaires, comme celui-ci, ont des perforations plus espacées, c'est-à-dire que le timbre est légèrement plus haut, ce qui permet d'éviter que la dentelure ne coupe le motif.

Ce timbre est donc extrêmement rare et sa qualité fait qu'il a déjà été dans un passé récent au décuple de sa cote, comme le montre la deuxième cote, attribuée par Professional Stamp Experts.

Le deuxième exemplaire est lui de type III, qui se distingue par le bris, au bas et au haut du motif, de l'arc de cercle qui jouxte les écritures. Sur la plaque 4, tous les exemplaires à l'exception des premières et dernières rangées sont de type III. Cependant, sur la plaque 2, 198 des 200 exemplaires sont de type II. L'exemplaire en position 100R était au départ de type II mais l'usure en a fait un type IIIa. Il reste donc l'unique position 99R qui est de type III.

Il n'y aurait qu'une quinzaine d'exemplaires connus de cette position (notée 99R2), ce qui explique la cote très élevée. L'exemplaire offert ici est l'un des plus beaux car non fautif et dotée d'une discrète oblitération bleue.

Compliqué ? Pas tant que ça. Cependant, je ne vous conseille pas une collection spécialisée de ce 1¢ bleu à moins que vous ne disposiez de très importants moyens financiers !

Mise à jour du 26 février 2008

Voici un autre exemplaire du type Ia, qui est cette fois de la hauteur habituelle pour ce timbre :

1¢ bleu, Benjamin Franklin
Mis en vente par Spink Shreves Galleries, vente aux enchères publique n° 99, lot n° 45.

Cote : 10 000$
Prix de vente : 2 700$

On constate donc que le motif est amputé dans le bas du timbre. Heureusement d'ailleurs car si ça avait été le haut, on aurait difficilement pu constater qu'il s'agissait d'un type Ia ! Il est de position 99L4, soit l'avant-dernier timbre de la dernière rangée, feuille de gauche, plaque n° 4, ce qui est cohérent avec le type Ia.

Dans cette même vente, on trouve également un exemplaire du n° 21, de type III. Cependant, ce n'est pas un exemplaire de la position 99R2, ce qui le rend beaucoup moins rare mais attention, il est neuf et a reçu la plus haute évaluation jusqu'à aujourd'hui (90, extremely fine) pour ce timbre.

1¢ bleu, Benjamin Franklin
Mis en vente par Spink Shreves Galleries, vente aux enchères publique n° 99, lot n° 48.

Cote : 17 500$
Cote : 41 400$
  Prix de vente: 70 000$

Son apparence générale est d'ailleurs remarquable, ce qui en fait l'un des plus beaux exemplaires neufs connus de ce timbre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans États-Unis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Raretés et curiosités philatéliques
  • Raretés et curiosités philatéliques
  • : Présentation de timbres ou d'objets philatéliques rares.
  • Contact