Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2008 6 16 /02 /février /2008 09:40
Le timbre rare du jour est le deuxième timbre émis par la colonie du Canada, avant que celle-ci ne devienne un dominion suite à la création d'un état fédéral en 1867.

Il s'agit d'un timbre de six pence, de couleur violacée, représentant le Prince Albert, l'époux de la reine Victoria. Émis le 17 mai 1851, un peu moins d'un mois après la sortie du premier timbre canadien et un peu moins d'un mois avant la sortie du timbre de 12 pence représentant la reine Victoria.

Cette première série de trois timbres est aujourd'hui très rare à l'état neuf, en particulier car dès 1852, une nouvelle impression sera réalisée, sur papier vélin plutôt que vergé.

De plus, le timbre de six pence aura une couleur nettement grise plutôt que violette.

Canada #2 - Prince Albert - 6p violet
Mis en vente par Rasdale Stamp Company, vente aux enchères publique n° 395, lot n° 181.

Cote : 20 000$
Prix de vente : 10 500$

L'exemplaire offert ici est neuf, sans gomme. La surface du timbre semble avoir été polie (comme l'indique le vendeur dans la description), ce qui est difficile à juger correctectement sur un si petit scan.

Côté 20 000$, une valeur tirée d'après le catalogue de vente du plus récent catalogue Scott, ce qui indiquerait que la valeur du timbre a doublé depuis l'édition 2002 de ce même catalogue, où il valait 10 500$. L'autre possibilité est que le vendeur ait utilisé le catalogue spécialisé des timbres canadiens, Unitrade, et ait considéré que l'exemplaire offert était very fine (ce qui n'est pas le cas d'après la description). Le prix de vente devrait donc n'être qu'une fraction de cette cote.

Et s'il n'avait un certificat de l'American Philatelic Society (dont l'année n'est pas précisée), j'aurais tendance à penser que ce timbre est de couleur grise et qu'il s'agirait du n° 5, qui d'ailleurs est assez rare lui aussi. Notez cependant que la couleur est très difficile à évaluer sur un scan informatique; elle peut facilement être faussée. De plus, le caractère distinctif entre le n° 2 et le n° 5 n'est pas la couleur mais bien le type de papier sur lequel le timbre est imprimé.

Pour terminer une note sur l'orthographe : on dit un penny et des pence, sans le s.

Partager cet article

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Canada et provinces
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Raretés et curiosités philatéliques
  • Raretés et curiosités philatéliques
  • : Présentation de timbres ou d'objets philatéliques rares.
  • Contact