Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 10:03
Une fois entrées dans le système postal, certaines lettres mettent un temps fou à en ressortir. Il y a des exemples célèbres, des lettres livrées plus de cinquante ans après leur envoi. Il y a aussi, plus souvent, des erreurs dans l'adresse du destinataire ou simplement le déménagement de ce dernier.

Les services postaux déployaient donc parfois une énergie considérable pour faire en sorte que le courrier se rende au destinatire. En voici un exemple :

Un courrier recommandé en direction d'Athènes
Mis en vente par Spink, vente aux enchères publique n° 8002, lot n° 699.

Valeur estimée : De 30 000 à 40 000$ (HK)
Prix de vente : 90 000$ (HK)

ex Major Richard Pratt

Cette lettre, initialiement postée en recommandé de Chefoo (aujourd'hui Yāntái) à direction d'Athènes, via Alexandrie ne s'est à priori jamais rendue en Grèce. Elle est cependant passée par Shanghai, par Alexandrie, a été redirigée vers un navire de guerre russe à Yokohama et j'en oublie. La lettre est couverte de marques postales diverses de Chine, d'Égypte, de France, du Japon : « Non réclamé », « Retour à l'envoyeur », etc.

Malgré son état moyen (le timbre chinois semble abîmé), les nombreuses oblitérations donnent à cette lettre une valeur non négligeable, estimée à 30 000$ (de Hong Kong). De plus, il semblerait que le timbre utilisé soit celui pour le tarif d'un recommandé national et non international.

Partager cet article

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans Chine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Raretés et curiosités philatéliques
  • Raretés et curiosités philatéliques
  • : Présentation de timbres ou d'objets philatéliques rares.
  • Contact