Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 21:51
La princesse Charlotte de Monaco m'est, je dois l'avouer, totalement inconnue mais certains de mes lecteurs s'intéressent peut-être à la famille princière monégasque ou l'on déjà rencontrée. 

La princesse Charlotte, fille « illégitime » de prince Louis II de Monaco, est née en 1898. Reconnue par son père, elle devint Mademoiselle de Valentinois et, suite à l'adoption officielle par son père (à Paris, en présence du président de la République française !), devint duchesse du même nom.

Elle sera la mère du prince Rainier III de Monaco, qui « régna » de 1949 jusqu'à sa mort en 2005. Elle avait épousé Pierre de Polignac le 18 mars 1920 et bien qu'un timbre spécial ne fut pas émis pour l'occasion (1920 est encore un peu tôt pour de tels timbres commémoratifs), une série de timbres-taxe fut surchargée pour souligner l'événement :

Surcharge en l'honneur du mariage de la princesse Charlotte
Mis en vente par François Feldman, vente aux enchères n° 75, lot n° 988.

Cote : 8740€
Prix de départ : 4000€
Prix de vente : Invendu

Le lot mis en vente comprend toute la série. Le timbre illustré est de loin le plus rare et vaut dix fois plus que les neufs autres timbres réunis. Vraisemblablement parce que sa valeur nominale (faciale) est très élevée.

Exactement 10 ans plus tard, le 20 mars 1930, le couple se brisait mais cet événement peu festif ne donna évidemment pas lieu à une surcharge commémorative...

Mise à jour du 20 mai 2008

L'exemplaire ci-haut n'ayant pas trouvé preneur, c'est maintenant un exemplaire neuf qui est offert par le même vendeur :

Surcharge en l'honneur du mariage de la princesse Charlotte
Mis en vente par François Feldman, vente internet n° 76, lot n° 1254.

Cote : 8250€
Prix de départ : 3300€
Prix de vente : Invendu

On retrouve, dans cette même vente, une variété de surcharge qui peut se produire sur les trois premiers timbres de la série. Surchargés 2c + 3c, la variété consiste en l'inversion du dernier c, ce qui donne :

Surcharge en l'honneur du mariage de la princesse Charlotte
Mis en vente par François Feldman, vente internet n° 76, lot n° 1253.

Cote : 6450€
Prix de départ : 2400€
Prix de vente : Invendu

La cote et les prix s'entendent pour les trois timbres qui présentent cette variété, dont un seul est illustré.

Partager cet article

Repost 0
Published by Svart Riddare - dans France et colonies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Raretés et curiosités philatéliques
  • Raretés et curiosités philatéliques
  • : Présentation de timbres ou d'objets philatéliques rares.
  • Contact